Epaule

Coiffe des rotateurs

Chirurgie des tendons de l'épaule


Il s’agit d’une pathologie fréquente allant de la simple tendinite accessible au traitement médical jusqu’à la rupture du tendon imposant la chirurgie.

Chirurgie de la rupture de la coiffe des rotateurs

Pathologie

La symptomatologie est proche de celle décrite précédemment pour les tendinites de l’épaule, il s’y ajoute une impotence (impossibilité de bouger l’épaule et perte de force dans les mouvements d’élévation).
Le diagnostic peut être réalisé par une échographie et devra être précisé par une I.R.M. ou un arthroscanner en fonction de l’étendue et de la localisation de la rupture.

Traitement :

Le traitement initial est là aussi médical permettant de retrouver une épaule souple afin que la chirurgie puisse être réalisée et qu’une réparation  soit réalisée .
La réparation s’adresse surtout  à des patients âgés de moins de 70 ans (il s’agit d’une limite arbitraire qui peut-être modifiée en fonction de l’état physiologique) en l’absence d’arthrose associée et lorsque la rupture n’est pas trop large. D’autres facteurs seront appréciés lors de la consultation pré-opératoire.

Le but du traitement est de ramener le tendon sur son lieu d’insertion (d’accrochage) afin de permettre sa cicatrisation.

Le plus souvent, la chirurgie est réalisée sous arthroscopie sous contrôle d’une caméra placée dans l’articulation. Des ancres vont être mises en place dans l’os et le tendon sera ramené à l’aide de fils sur ces ancres.

Ancre Coiffe des Rotateurs

Déroulement de l’intervention:

Nous vous présentons des extraits des moments clés de votre opération qui vous permettront nous espérons de mieux comprendre le traitement :

1. Après « nettoyage »  de l’épaule les berges de la rupture sont repérées.
D’une pince, on étudie la souplesse du tendon et la façon dont celui-ci peut revenir le mieux sur sa zone d’attache. C’est un temps important durant lequel la stratégie de l’intervention est définie (nombre d’ancres, position des ancres, lieu de passage des fils).

2. Un premier rang d’ancre est inséré  au ras  du cartilage.

3. Le fils, solidement attaché sur l’ancre, est passé dans le tendon.

4. Les fils sont passées un à un dans le tendon,  et sont repris à l’extérieur de l’épaule ,  attention  À ne pas les  mélanger  !

5. Une deuxième rangée d’ancre est implantée à distance et permet de ramener et de plaquer le tendon sur l’humérus.

6. En fin de procédure, on vérifie la solidité de la réparation, le tendon est en bonne position pour permettre à celui-ci de cicatriser, le nombre d’encres de fils et de points de suture dépend de la taille et de la forme de la rupture.

Hospitalisation et suites immédiates :

Une courte  hospitalisation  (48 h) est le plus souvent nécessaire, parfois une hospitalisation ambulatoire peut-être envisagée.
Une immobilisation est mise en place pour une durée de 28 jours afin de permettre au tendon de cicatriser sur l’os.
La rééducation est réalisée le plus souvent en centre de rééducation (hospitalisation de jour) permettant le retour à domicile le soir.
Une rééducation par un kinésithérapeute spécialisé en ville peut-être également envisagée.
Une rééducation passive est immédiatement entreprise afin d’éviter que l’articulation ne s’enraidisse (l’épaule est manipulée par le kinésithérapeute sans que le patient mette  en action ses propres muscles afin d’éviter de réaliser une traction sur la suture).

Rétablissement :

A partir de la fin du premier mois post-opératoire, l’immobilisation est progressivement enlevée et la rééducation est poursuivie permettant la reprise des gestes de la vie quotidienne à la sixième semaine post-opératoire.

La rééducation se poursuit le plus souvent jusqu’à la fin du troisième ou du quatrième mois post-opératoire.

La reprise du sport et des travaux de force ne sera envisagée qu’à partir de la fin du sixième mois post-opératoire.

Chirurgiens pratiquants cette spécialité chirurgicale :

Dr Eric Cheyrou

Dr Amalio Castanedo

Dr Amalio Castanedo

Dr Raphaël Barthélemy

dr bellon

Dr Jean-Michel Bellon

Prise en charge médicale pré et post-opératoire :

Dr Tamalet

Dr Bertrand Tamalet